top of page
  • Constance Ferrand

La VAE : comment ça fonctionne ?

Dispositif méconnu ou mal connu, la VAE permet de valoriser son expérience professionnelle, lorsque l'on n'est pas en possession du diplôme adéquat.

La VAE (Validation des Acquis de l'Expérience) est un dispositif qui permet à toute personne, quel que soit son âge, son niveau d'études ou sa situation professionnelle, de faire reconnaître les compétences et les connaissances acquises au cours de son expérience professionnelle, en vue de l'obtention d'une certification professionnelle.


Ce dispositif a été créé en 2002 en France, dans le cadre de la loi de modernisation sociale. Depuis, il a connu un succès croissant, avec près de 100 000 candidats chaque année.


Comment fonctionne la VAE ?

La VAE permet à une personne de faire reconnaître tout ou partie des compétences acquises au cours de son expérience professionnelle, qu'elle ait été acquise dans le cadre d'un emploi salarié, d'une activité bénévole ou d'un engagement associatif.


Pour cela, le candidat doit suivre une procédure en plusieurs étapes :

  1. Analyse de l'expérience professionnelle : le candidat doit réfléchir sur les compétences et les connaissances qu'il a acquises au cours de son expérience professionnelle. Il peut s'appuyer sur des documents professionnels (CV, lettre de motivation, etc.) pour cela.

  2. Choix de la certification professionnelle : le candidat doit choisir la certification professionnelle qu'il souhaite obtenir. Cette certification doit être en lien avec son expérience professionnelle.

  3. Constitution du dossier de VAE : le candidat doit constituer un dossier de VAE comprenant des éléments justificatifs de son expérience professionnelle et de ses compétences (attestations, certificats, etc.).

  4. Evaluation du dossier : le dossier est examiné par un jury de professionnels, qui évalue les compétences et les connaissances acquises par le candidat au regard des exigences de la certification professionnelle visée.

  5. Entretien avec le jury : si le dossier est jugé recevable, le candidat doit passer un entretien avec le jury, au cours duquel il peut être interrogé sur son expérience professionnelle et ses compétences.

  6. Décision du jury : le jury peut décider d'accorder tout ou partie de la certification professionnelle visée au candidat, en fonction de l'évaluation de son dossier et de son entretien.


Quels sont les avantages de la VAE ?

La VAE présente de nombreux avantages pour les candidats :

  • La reconnaissance de leur expérience professionnelle : la VAE permet aux candidats de valoriser leur expérience professionnelle et de faire reconnaître les compétences et les connaissances acquises au cours de leur parcours professionnel.

  • L'obtention d'une certification professionnelle : la VAE leur permet d'obtenir une certification professionnelle, qui peut leur ouvrir de nouvelles perspectives professionnelles.

  • La validation des acquis : la VAE permet aux personnes de valider les acquis de leur expérience professionnelle, ce qui peut leur donner confiance en eux et les aider à se projeter dans l'avenir.

  • L'acquisition de nouvelles compétences : la VAE peut inciter à acquérir de nouvelles compétences, en vue de l'obtention de la certification professionnelle visée.

  • La reconnaissance sociale : la VAE peut contribuer à la reconnaissance sociale des candidats, en leur permettant de faire reconnaître leur expérience et leurs compétences auprès de leur entourage professionnel et personnel.


Quelles peuvent être les limites de ce dispositif ?

  • La complexité de la procédure : la procédure de VAE peut être complexe et nécessiter beaucoup de temps et d'énergie de la part des candidats, qui doivent constituer un dossier de preuves de leur expérience professionnelle et de leurs compétences, ainsi que passer devant un jury. Cependant, le processus s'est récemment un peu allégé, suite à une réforme du dispositif.

  • Le coût de la VAE : la VAE peut être coûteuse pour les candidats, qui doivent parfois s'acquitter de frais de dossier ou de frais d'accompagnement.

  • Le manque de lisibilité des certifications : il peut être difficile pour les candidats de comprendre les différentes certifications professionnelles proposées et de savoir lesquelles sont les plus pertinentes pour leur expérience professionnelle.

  • La qualité de l'accompagnement : la qualité de l'accompagnement des candidats peut varier selon les organismes qui proposent la VAE, ce qui peut rendre la procédure plus difficile pour certains candidats.

  • La nécessité de disposer d'une expérience professionnelle : la VAE ne convient pas à tous les candidats, en particulier ceux qui n'ont pas d'expérience professionnelle ou qui ont une expérience professionnelle limitée.

Malgré ces limites, la VAE reste un dispositif utile et pertinent pour les candidats qui souhaitent valoriser leur expérience professionnelle et acquérir de nouvelles compétences. Il est important que les pouvoirs publics et les entreprises continuent à encourager et à soutenir la VAE, tout en travaillant à améliorer sa lisibilité, sa qualité et son accessibilité pour tous les candidats.







16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page